ricochet

ricochet

ricochet [ rikɔʃɛ ] n. m.
• 1604; fable du Ricochet XIIIe; de ri, o. i., et coq, cochet; chans. à ritournelle où le mot coq revient
1Rebond d'un objet plat lancé obliquement sur la surface de l'eau, ou d'un projectile renvoyé par le sol ou un corps dur. « Il ramassait des cailloux pour faire des ricochets » (Musset). « Un éreintage manqué est [...] une balle dont le ricochet peut vous tuer » (Baudelaire). — FAIRE RICOCHET. Projectile qui fait ricochet sur le sol.
2Fig. PAR RICOCHET : par contrecoup, indirectement. « Et, qui sait, peut-être penserai-je à toi quelquefois, par ricochet, quand je me rappellerai ce bel été » (Loti). Dr. Dommage par ricochet.

ricochet nom masculin (peut-être de riquer, mot dialectal, donner un petit coup, et hocher, vaciller) Rebond que fait une pierre lancée obliquement sur la surface de l'eau, un projectile qui frappe un corps dur, etc. ● ricochet (expressions) nom masculin (peut-être de riquer, mot dialectal, donner un petit coup, et hocher, vaciller) Par ricochet, par un effet indirect, par contrecoup. ● ricochet (synonymes) nom masculin (peut-être de riquer, mot dialectal, donner un petit coup, et hocher, vaciller) Par ricochet
Synonymes :
- éclaboussure
- répercussion

ricochet
n. m. Rebond d'un objet plat lancé obliquement sur la surface de l'eau, ou d'un projectile rebondissant sur une surface dure.
|| Loc. fig. Par ricochet: par contrecoup.

⇒RICOCHET, subst. masc.
A. — Bond ou rebond que fait un caillou léger et plat lancé par jeu presque horizontalement à la surface de l'eau. Ricochet d'un caillou. Il passe des heures sur le rivage à jeter des cailloux dans l'eau, et lorsque le caillou a fait cinq ou six ricochets, il paraît aussi satisfait que s'il avait gagné un autre Marengo (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 112). Au bord d'un lac On s'amusa à faire des ricochets Avec des cailloux plats Sur l'eau qui dansait à peine (APOLL., Alcools, 1913, p. 69).
P. anal. Rebondissement sur le sol ou sur un obstacle d'un projectile tiré par une arme à feu ou un canon. La balle, l'obus a fait un ricochet. La balle qui lui ôta la vie fit ricochet sur le canon de mon fusil et le frappa d'une telle raideur, qu'elle lui perça les deux tempes (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 403).
Tir à ricochet. Tir inventé par Vauban et consistant à lancer des boulets sous un angle assez faible pour qu'ils rebondissent en balayant une plus grande surface. Nous avions fait, selon l'habitude, la promenade au polygone, assisté à l'étude du tir à ricochet (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p. 71).
B. — Au fig. Fait qui est la conséquence, l'effet indirect ou le rebondissement de quelque chose. D'autres fois, l'influence était indirecte sans être moins active. C'était un électeur considérable qui recommandait au député, lequel recommandait à son tour au ministre. Ces ricochets allaient à l'infini (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 122).
Vieilli. Un ricochet de (+ inanimé abstr.). Série d'événements amenés les uns par les autres. Mais, comme entre les salaires, (...) il règne la même inégalité qu'entre les propriétés, il se fait un ricochet de spoliation du plus fort au plus faible (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 272).
Par ricochet. D'une manière indirecte, par contrecoup. Cette nouvelle est venue par ricochet. Cette nouvelle est parvenue de façon indirecte, par divers circuits. (Ds Ac. 1835-1935). Pareillement un musicien, un écrivain; au moment où ils jugent autrui, ils font par ricochet leur propre éloge (TAINE, Notes Paris, 1867, p. 278).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1611 « jeu consistant à jeter une pierre plate sur l'eau » (COTGR.); 2. fig. a) 1709 un ricochet de « une suite d'événements amenés les uns par les autres » (LESAGE, Turcaret, I, 12 ds LITTRÉ); b) 1718 par ricochet « par contrecoup, indirectement » (Ac.). Tiré de l'anc. loc. la fable du ricochet (XIIIe s., Biens d'un ménage, éd. U. Nyström, p. 79, 131), reprise à l'époque de la Renaissance sous la forme la chanson du ricochet (1538, DES PÉRIERS, Cymbalum, IV (I, 377-378) ds HUG.), qui désigne une ritournelle de questions et de réponses sans fin. L'orig. du mot ricochet est obsc. Un rapport avec la famille de coq, cochet (cf. XIIIe s. la fable du rouge kokelet, ADAM DE LA HALLE, Partures d'Adan, éd. L. Nicod, p. XI, 41-42 et l'ital. la favola ou canzone dell'uccellino « oiselet ») est possible. Le préf. ri- est p.-ê. à mettre en parallèle avec des termes pat. comme potte « cane » et ripoton « petit canard », le norm. recoquet qui se dit d'un oiseau dernier né. Dans cette hyp., ricochet a p.-ê. désigné à l'orig. un « petit coq ». Il n'est pas impossible non plus que le préf. ri- ait une valeur itér. (Pour l'hist. de ricochet, v. en partic. Romania t. 28, pp. 50-53 et Fr. mod. t. 32, pp. 286-295). L'hyp. de GUIRAUD Lex. fr. Étymol. obsc. 1982 selon laquelle ricochet serait formé de l'élém. ric- (riguer) « donner un coup » qui proviendrait du rad. onomat. rikk-, rokk-, et de hocher « secouer » paraît peu vraisemblable. Fréq. abs. littér.:97. Bbg. MASSIGNON (G.). C'est la fable de ricochet... Fr. mod. 1964, t. 32, pp. 286-295. — QUEM. DDL t. 16.

ricochet [ʀikɔʃɛ] n. m.
ÉTYM. 1611; au XVIe, chanson de Ricochet (Rabelais, III, 10; des Périers), du Ricochet (Budé), désignant une ancienne chanson à ritournelle où le mot coq revient constamment à titre de refrain (cf., au XIIIe, fable du Ricochet; au XIIe, fable du Coquelet); l'élément ric- (riguer) « donner un coup » provient du rad. onomat. rikk- rokk-, et hocher correspond à « secouer » (Guiraud).
1 Rebond d'un objet plat lancé obliquement sur la surface de l'eau, ou d'un projectile renvoyé par le sol ou un corps dur quelconque. || Faire des ricochets sur la rivière. || Une balle dont le ricochet peut vous tuer (→ Éreintement, cit.).(1752). || Faire ricochet. || Projectile qui fait ricochet sur le sol, sur un mur.(1870). || À ricochet. || Tir à ricochet (attribué à Vauban) : tir rasant déterminant de nombreux ricochets de projectiles.
1 Je lui portai malheur : la balle qui lui ôta la vie fit ricochet sur le canon de mon fusil et le frappa d'une telle raideur, qu'elle lui perça les deux tempes (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 46.
2 — Je l'ai vu de mes propres yeux. Il ramassait des cailloux pour faire des ricochets. — Des ricochets ? (…) Vous me faites un rapport insensé, Bridaine. Il est inouï qu'un docteur fasse des ricochets (…) — Regardez, monseigneur, le voilà au bord du lavoir. Il tient sous le bras une jeune paysanne (…) — Tout est perdu ! (…) mon fils séduit toutes les filles du village en faisant des ricochets.
A. de Musset, On ne badine pas avec l'amour, I, 5.
2 (1709). Fig. || Un ricochet de… : une suite, une succession (d'événements provoqués les uns par les autres). || Un ricochet de fourberies (→ Manger, cit. 11).Ricochets inévitables. Conséquence, éclaboussure, effet, rebondissement, retour (choc en).
3 Un coup de patte en passant à Jouffroy, parce que Jouffroy est mal vu du Constitutionnel pour avoir été bien vu de Mignet, lequel l'est mal du gouvernement. C'est charmant, cette série de ricochets !
Flaubert, Correspondance, 405, 2 juil. 1853.
(1718). || Par ricochet : indirectement. Contre-coup (par). || Il atteignait (cit. 12) par ricochet les Girondins.
4 Et, qui sait, peut-être penserai-je à toi quelquefois, par ricochet, quand je me rappellerai ce bel été, ces jardins si jolis, et le concert de toutes ces cigales (…)
Loti, Mme Chrysanthème, LII.
DÉR. Ricocher.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ricochet — (französisch für Auf / Abprall) bezeichnet: Ricochet (Sport), Racket Sportart eine Technik beim Spiel von Streichinstrumenten, siehe Strichart das erste Live Album der Band Tangerine Dream Ricochet – Der Aufprall, Film von 1991 Ricochet… …   Deutsch Wikipedia

  • Ricochet — Разработчик Valve Дата выпуска 1 ноября 2000 года …   Википедия

  • Ricochet —   [rikɔ ʃɛ; französisch »Abprall«] das, , aus den Niederlanden stammendes, dem Squash und Racquetball ähnliches Rückschlagspiel, das als Einzel oder Doppel gespielt wird. Sportstätte ist ein Raum (»Court«) von 8 m Länge, 5,5 m Breite und 2,7 m… …   Universal-Lexikon

  • ricochet — (v.) 1758, originally in a military sense, from Fr. ricochet (n.) the skipping of a shot, or of a flat stone on water, in earliest use only in phrase fable du ricochet, an entertainment in which the teller of a tale skillfully evades questions,… …   Etymology dictionary

  • Ricochet — Ric o*chet , v. t. [imp. & p. p. {Ricochetted}; p. pr. & vb. n. {Ricochetting}.] To operate upon by ricochet firing. See {Ricochet}, n. [R.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ricochet — [rik′ə shā΄, rik΄ə shā′; ] Brit [, rik′əshet΄] n. [Fr; used first in fable du ricochet (story in which the narrator constantly evades the hearers questions) < ?] 1. the oblique rebound or skipping of a bullet, stone, etc. after striking a… …   English World dictionary

  • Ricochet — Ric o*chet , n. [F.] A rebound or skipping, as of a ball along the ground when a gun is fired at a low angle of elevation, or of a fiat stone thrown along the surface of water. [1913 Webster] {Ricochet firing} (Mil.), the firing of guns or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ricochet — Ric o*chet , v. i. To skip with a rebound or rebounds, as a flat stone on the surface of water, or a cannon ball on the ground. See {Ricochet}, n. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ricochet — Ricochet, La chanson du ricochet, Asystaton, Asystatos cantilena, vt Asystatum argumentum, quod exitum non habet, B …   Thresor de la langue françoyse

  • ricochet — RICOCHET. s. m. Bond que fait une pierre plate, ou quelque autre chose semblable qu on jette, & qu on fait glisser sur la surface de l eau. Cette pierre plate & legere est bonne à faire des ricochets. il a fait quatre ricochets. On dit prov. C… …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”